En quelques mots ...

Face à la multiplicité des pratiques en psychomotricité, il est parfois difficile en tant que parent ou professionnel de la santé de s’orienter. Je propose ici de partager quelques aspects qui font le propre de la pratique psychomotrice dans l’accompagnement d’enfant.

Actuellement, les pratiques mettant en jeu la psychomotricité de l’enfant sont multiples, elles peuvent s’inscrire:

  • dans le cadre d’une pratique pédagogique, dans le cadre des cours de l'école maternelle, donnée alors par un « maitre en psychomotricité »,
  • en éducation-prévention pour un soutien au développement psychomoteur,
  • dans un cadre d'aide spécifique individuelle, ou en petit groupe, proposé alors par des psychomotriciens ayant bénéficié d’une formation approfondie (post-graduat ou bachelor).
Dessins chloe 2

La pratique psychomotrice se base sur le constat que le développement et le vécu des fonctions sensori-motrices et toniques sont en étroite relation avec le développement et le vécu psycho-affectif, relationnel et cognitif. 

Le psychomotricien va ainsi proposer des expériences corporelles, généralement au travers du jeu s'il s'agit d'enfant, qui viseront plus particulièrement à soutenir et/ou relancer le développement :  

  • des potentialités perceptivo-motrices et la mise en place des repères instrumentaux (l’organisation et la structuration temporelle et spatiale, la conscience du schéma corporel,…),
  • des processus identitaires, 
  • des processus de symbolisation (capacités de représentation et mentalisation des éprouvés).

A travers ses outils le psychomotricien aidera l'enfant à retrouver le plaisir de grandir et à se réapproprier son histoire.

20200324 104017